Comment peindre un plafond sans traces?

Comment peindre un plafond sans traces?

Vous avez peint votre plafond, et des traces ou traits apparaissent à chaque nouvelle couche ? Cela peut être dû à plusieurs choses. Notons également que peindre un plafond représente souvent un travail fastidieux, que ce soit parce que la taille du plafond est importante, qu’il fait trop chaud ou que vous débutez en peinture! 

Traces au plafond : les causes

Voici un récapitulatif des causes possibles et des conseils à suivre pour éviter des traces au plafond.

Une couche de peinture trop fine

Pour un recouvrement optimal et durable de la surface à peindre, il importe d’appliquer suffisamment de peinture. Pour ce faire, divisez la superficie peinte par le nombre de litres de peinture utilisés. Comparez le résultat avec l’utilisation recommandée de peinture (indiquée sur l’étiquette). Pour vous donner une idée, vous pouvez peindre jusqu’à 9 m² par litre avec Optimat et jusqu’à 10 m² avec Topmat. Si vous avez peint plus de mètres carrés par litre, c’est que vous n’avez pas utilisé assez de peinture : adaptez votre façon de peindre, en étalant moins la peinture.

Trop de pression sur le rouleau de peinture

En appuyant trop fort sur le rouleau de peinture, vous peignez plus de mètres carrés par litre et utilisez trop peu de peinture. Si vous pressez le rouleau jusqu’à la dernière goutte, des traits apparaissent sur la surface peinte. Une couche de peinture trop fine sèche plus vite, d’où l’impossibilité de peindre frais sur frais. De plus, après le séchage, le pouvoir masquant de la peinture se révèle insuffisant.

Oubli de la couche d’apprêt

Certaines personnes oublient d’appliquer une couche d’apprêt. Cette couche de fond, telle qu’Optiprim ou Topprim, scelle la surface (ou ‘l’isole’, dans le jargon), afin de stopper toute absorption. De cette façon, vous évitez que la couche de finition ne soit aspirée. En omettant d’utiliser une couche de fond, vous augmentez le risque d’apparition de traces, à cause d’un manque de peinture sur certaines parties de la surface.

Vous cherchez une finition mate pour votre plafond ? Dans ce cas, vous devez non seulement trouver une peinture de finition mate, mais également appliquer une couche d’apprêt mate. Ceci garantit un résultat final parfaitement mat. Topprim constitue ainsi un excellent choix, car cette couche de fond est plus mate qu’Optiprim.

Température trop élevée pendant la peinture

Plus la température est élevée, plus la peinture sèche vite et plus vous courez le risque de voir des traces sur la surface peinte. Travaillez de préférence à une température entre 10 et 20°C.

Trop d’aération pendant les travaux de peinture

Pendant les travaux de peinture, fermez toutes les portes et fenêtres. L’eau qui s’évapore de la peinture reste ainsi dans l’air, ce qui ralentit le séchage et prolonge le ‘temps ouvert’ de la peinture. L’aération se réalise une fois les travaux de peinture terminés.

Votre technique de peinture

Mieux vaut peindre le plafond en une seule fois, sans interruption. Veillez donc à choisir un rouleau à peinture de qualité. Le choix du matériel influence énormément le résultat final.

  • Peignez toujours en vous éloignant de la lumière (commencez donc près de la fenêtre) et en suivant la longueur du plafond.
  • Pendant la mise en peinture, tenez-vous face à la lumière. Vous avez ainsi un meilleur aperçu du résultat, sans ombre.
  • Commencez par peindre les bords, avec un pinceau rond.
  • Divisez le plafond en mètres carrés imaginaires.
  • Répartissez bien la peinture sur le rouleau (en utilisant la grille) et peignez en bandes sur le premier mètre carré. Passez le rouleau dans un sens et dans l’autre de ce mètre carré. Vous répartissez ainsi la peinture de manière homogène, tout en respectant les quantités recommandées sur le pot de peinture.
  • Répartissez la peinture dans le sens de la longueur et de la largeur (en croix). Terminez par un mouvement de rouleau dans le sens de la longueur du plafond.
  • Peignez le mètre carré suivant de la même façon, en chevauchant la partie précédente d’environ une longueur de rouleau.
  • Répétez ces étapes jusqu’à ce que toute la largeur du plafond soit peinte.
  • Commencez la bande suivante, en chevauchant toujours la surface précédente d’une longueur de rouleau.
  • Maintenez le tempo et ne faites pas de pause avant d’avoir peint toute la surface.
  • Respectez toujours les délais entre les différentes couches de peinture.
  • Une fois les travaux de peinture terminés, enlevez immédiatement le ruban adhésif. Ventilez ensuite suffisamment, pour bien sécher la surface.

Utiliser un retardateur de peinture

Pour prolonger le temps ouvert de la couche de finition, vous pouvez utiliser un retardateur de peinture. Il permet d’obtenir un bon résultat dans des conditions difficiles.

Read more about:
plafond, peindre sans traces

RELATED PRODUCTS

Réactions:

Comment peindre un plafond sans traces?

1 article(s)

par page
Sophie

Bonjour,
J'ai utilisé les produits colora sur un plafonnage neuf poncé et réparé avec one time. Une couche de topprim (où les zones réparées avec one time ressortent très fort, est-ce normal?) et une couche de topmat. Les zones réparées sont encore visibles alors que j'ai utilisé la bonne quantité de peinture, que faire??
Merci!
Bonjour Sophie,
Comme les réparations sont encore visibles, il est nécessaire de les isoler de nouveau avec Topprim.
Pour obtenir un bon résultat, il est recommandé d'appliquer les couches (de fond et finition) sur le plafond entier.
Onetime est un produit avec une absorption assez fort, parfois c’est nécessaire de mettre deux couches de fond sur ce produit.
Pour plus de renseignements vous pouvez toujours contacter un colora dans vos allentours.
Succès, Ingrid

1 article(s)

par page

Votre réaction




* Champs obligatoires