Peindre le plafond

Peindre le plafond

Vous voulez peindre votre plafond? Ci-dessous vous trouverez des astuces afin de rendre votre projet de peinture un succès.

Regardez comment faire !

Ces petits films vous expliquent clairement comment vous y prendre.

  • Après avoir peint quelques couches sur mon plafond, je vois encore apparaître des lignes ou des taches. Quel peut en être la cause et comment puis-je y remédier ?

    Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des causes possibles :

    -       Consommation trop faible de la peinture. Divisez la surface à peindre par le nombre de litres de peinture utilisés. Comparez le résultat avec la consommation présupposée de la peinture. Avec 1 litre d'Optiprim ou Topprim, vous pouvez par exemple peindre 9 à 10 m², alors qu'avec 1 litre de Topmat, vous pouvez en peindre 12. Si votre consommation est inférieure ou, en d'autres termes, que vous avez peint plus de mètres carrés avec 1 litre, vous devez adapter votre façon de peindre. Consultez la question 2 pour obtenir une explication détaillée sur la manière de peindre un plafond.

    -       Trop de pression sur le rouleau de peinture. Si vous appuyez trop fort sur votre rouleau, vous allez pouvoir peindre plus de mètres carrés avec 1 litre, mais votre consommation sera trop faible. Vous exploitez en effet le rouleau jusqu'à la dernière goutte, ce qui peut provoquer l'apparition de lignes dans votre peinture. La très fine couche de peinture appliquée sèche très rapidement, et il est dès lors impossible de peindre humide sur humide.

    -       Température trop élevée pendant l'application de la peinture. Plus la température est élevée, plus la peinture sèche vite et plus vous courrez le risque que des lignes apparaissent dans votre feuil de peinture. Travaillez de préférence à une température comprise entre 10 et 20 °C.

    -       Trop d'aération pendant l'application de la peinture. Fermez toutes les fenêtres et les portes pendant que vous travaillez. Ainsi, l'eau qui s'évapore de la peinture reste dans la pièce, ce qui ralentit son séchage et allonge donc son temps limite de reprise. Vous ne devez aérer la pièce que lorsque vous avez fini de peindre.

    -       Mauvaise méthode d'application. Pour obtenir une explication complète sur la façon de peindre un plafond, consultez la question 2.

    Parfois les circonstances sont telles qu'il n'est pas facile de peindre un plafond. Vous devez peindre un plafond très grand, il fait justement très chaud au moment où vous avez pris vos vacances pour peindre... Colora vous propose un certain nombre d'additifs permettant de retarder le séchage de la peinture afin d'allonger le temps limite de reprise de la couche de finition. Vous obtiendrez ainsi un bon résultat, même dans des conditions difficiles. Il s'agit des additifs DVT mur et Hydrothinner.

  • Après quelques années, le plafond de notre salle de séjour est déjà sale. Les voûtes réapparaissent à travers la peinture. Comment puis-je résoudre ce problème ?

    Il s'agit ici de ponts thermiques. Ils sont causés par la différence de température entre, dans ce cas, les voûtes et le reste du plafond. La température superficielle est plus basse au niveau des voûtes. La condensation est plus importante à ces endroits et mouille le feuil de peinture. Par conséquent, la poussière présente dans la pièce adhère facilement au feuil de peinture à ces endroits. D'où l'apparition de marques au plafond.

    Si vous souhaitez repeindre votre plafond, nous vous conseillons d'appliquer une couche de fond d'Optiprim ou Topprim et une couche de finition de Topmat. Si la pièce concernée contient un poêle à bois ou que vous y avez fumé, nous vous conseillons d'appliquer une couche de fond de Bisol. La suie et la nicotine sont solubles. Optiprim et Topprim sont des primers en phase aqueuse, Bisol, un primer en phase solvant. Bisol va donc vous permettre d'isoler ce type d'encrassement.

    Repeindre un plafond ne vous garantit cependant pas que les ponts thermiques restent invisibles. Après quelque temps, la poussière va à nouveau adhérer au feuil de peinture, au niveau des voûtes.

    Si vous souhaitez définitivement éliminer les ponts thermiques, vous devez augmenter la température superficielle du plafond, afin que la condensation ne se forme plus. Pour ce faire, vous devez utiliser un revêtement calorifuge.

    Pour obtenir de plus amples informations sur les revêtements calorifuges, rendez-vous dans votre Colora, le magasin de peinture.

  • Je n'ai encore jamais repeint un plafond. J'ai entendu dire qu'il s'agit d'une tâche plus difficile que de peindre des murs. Comment dois-je procéder ?

    Vous trouverez ci-dessous une explication complète concernant la préparation et la peinture d'un plafond :

    Préparation

    -       Videz la pièce au maximum afin d'avoir assez d'espace pour peindre. Retirez les plafonniers et les rideaux.

    -       Recouvrez le sol d'un plastique de protection épais et couvrez les meubles ou autres obstacles d'une feuille de protection plus mince.

    -       Pour optimiser le temps de mise en œuvre de la peinture, il est préférable de couper le chauffage et d'éviter les courants d'air. Quand la température est trop élevée, on peut éventuellement placer quelques seaux d'eau chaude dans la pièce pour rendre l'air plus humide. De ce fait, la peinture sèchera plus lentement et il y aura moins de risques de raccords.

    -       Veillez à bien préparer le plafond : retouchez à l'enduit et poncez les éventuelles irrégularités ; lavez la saleté sur les supports non poreux ou appliquez une couche de fond appropriée (Bisol, Optiprim, Topprim) ou un fixateur.

    -       Préparez tout votre matériel et travaillez avec un escabeau solide ou un petit échafaudage.

    -       Masquez toutes les surfaces adjacentes qui ne doivent pas être peintes à l'aide d'un ruban adhésif suffisamment large. Si la limite entre le plafond et le mur est tout sauf droite, masquez quelques millimètres de cette limite sur le mur avec du ruban adhésif. Pour obtenir une ligne parfaitement droite, vous pouvez encore appliquer une mince couche de mastic Bostokit sur le ruban adhésif.

    -       Utilisez un rouleau et un pinceau de bonne qualité et peignez autant que possible à la lumière du jour.

  • Je souhaite repeindre les poutres brunes de mon plafond avec une peinture couvrante. Est-ce possible ?

    Dans de nombreux cas, c'est en effet possible. Si les poutres sont vernies ou traitées avec une couche de protection du bois brune classique, vous pouvez les peindre sans problème. Pour ce faire, procédez comme suit :

    Vérifiez tout d'abord si un produit contenant de la cire a été utilisé pour entretenir le vernis. Pour le vérifier, utilisez un chiffon blanc, imbibé de térébenthine ou de white spirit. Si vous remarquez que le chiffon blanc est sale, nettoyez très minutieusement les poutres avec du white spirit ou de la térébenthine jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de saleté sur le chiffon. Poncez ensuite les poutres jusqu'à obtenir un aspect mat. Si la structure des poutres est assez lisse, utilisez du papier abrasif. Si elles sont très structurées, utilisez une petite brosse à poncer Scotch Brite. Si les poutres n'ont pas été traitées avec un produit contenant de la cire, effectuez un dégraissage abrasif avec la Formule MC et du Scotch Brite ou une éponge abrasive Scuff. Rincez ensuite abondamment la surface à l'eau claire et séchez-la.

    Appliquez une couche de fond d'Omniprim plus et terminez au choix avec Hybride Mat PU, Hybride Satin PU, Topmat… Si des altérations de couleurs jaunes-brunes apparaissent dans la couche de fond, terminez par une peinture en phase solvant comme Premium satin XS, ou appliquez une couche intermédiaire d'Elastoprim en phase solvant, pour isoler la propagation des contenus cellulaires solubles du bois.

    Si les poutres ne sont pas traitées avec un vernis ou une couche de protection du bois, vérifiez si elles n'ont pas été traitées avec un produit d'entretien contenant de la cire. Pour ce faire, utilisez un chiffon blanc, imbibé de térébenthine ou de white spirit. Suivez ensuite la marche à suivre indiquée ci-dessus. Si les poutres n'ont pas été traitées, vous pouvez facilement les peindre avec une peinture couvrante. Appliquez de préférence une couche de fond d'Elastoprim en phase solvant. De nombreuses essences de bois contiennent des contenus cellulaires solubles qui peuvent se propager dans les peintures en phase aqueuse. Pour la couche de finition, vous pouvez choisir une peinture en phase aqueuse, comme Hybride Mat PU, Hybride Satin PU ou Topmat, ou en phase solvant comme Premium satin XS.

    Si les poutres ne sont pas traitées avec un vernis ou une couche de protection du bois, mais bien avec un produit d'entretien contenant de la cire, demandez conseil dans votre magasin Colora.

    Si les poutres ont été traitées à la carboline, vous ne pouvez pas les peindre. La carboline provoque toujours une propagation de taches dans le feuil de peinture.

  • Le plafond de notre salle de séjour est recouvert de planchettes de cèdre non traitées. Est-il possible de les peindre avec une peinture couvrante ?

    C'est tout à fait possible. Appliquez deux couches d'Elastoprim Hydro et terminez par un émail au choix. Vous pouvez choisir Hybride Mat PU, un émail mat en phase aqueuse, ou Hybride Satin PU. Il s'agit également d'un émail en phase aqueuse, mais satiné.

    REMARQUE :

    Dans certains cas, la couche de fond appliquée sur le cèdre laisse apparaitre la propagation des contenus cellulaires solubles à l’eau du bois. Cette propagation se manifeste par l'apparition de taches jaunes-brunes dans le feuil de peinture. Dans ce cas, appliquez sur la couche d'Elastoprim Hydro une couche intermédiaire d'Elastoprim afin d'isoler ces contenus cellulaires. Elastoprim est une couche de fond en phase solvant. Vous pouvez ensuite terminer par un émail en phase aqueuse. Une autre solution serait d'appliquer directement sur la couche d'Elastoprim Hydro une finition de type émail en phase solvant, comme Premium satin XS. Si vous appliquez directement une couche de fond en phase solvant, c'est-à-dire une couche d'Elastoprim, vous éliminez instantanément le risque de propagation.

  • Le plafond de notre salle de séjour est recouvert de planchettes en bois de pin vernies. Est-il possible de les peindre avec une peinture couvrante ?

    C'est tout à fait possible. Pour ce faire, procédez comme suit :

    Lavez le plafond avec la Formule MC neutral, en utilisant une éponge abrasive Scuff ou Scotch Brite. Rincez à l’eau claire, puis séchez bien la surface. Appliquez une couche de fond d'Omniprim plus et terminez selon vos souhaits avec une couche de finition Hybride Mat PU, Topmat ou Hybride Satin PU.

     

    REMARQUES :

    1/ Le bois de pin contient des « nœuds ».

    Ces nœuds peuvent libérer des résines, ce qui se manifeste par l'apparition de taches jaunes-brunes dans le feuil de peinture. La propagation éventuelle de ces résines est visible plus rapidement dans les peintures en phase aqueuse, que dans les peintures en phase solvant. Après avoir appliqué une couche de fond d'Omniprim plus, si vous voyez apparaître des taches jaunes-brunes au niveau des nœuds, placez d'abord une couche intermédiaire d'Elastoprim avant de terminer par une peinture en phase aqueuse. Vous pouvez également choisir d'appliquer directement une couche de finition d'émail en phase solvant, comme Premium satin XS.

    2/ Les planchettes en bois de pin se rétractent et se dilatent en fonction du taux d'humidité de l'air de la pièce. Si le taux d'humidité est élevé, le bois absorbe beaucoup d'humidité et se dilate. Les espaces entre les planchettes sont donc réduits. Si le taux d'humidité est faible, l'air absorbe l'humidité des planchettes. Celles-ci se rétractent et les espaces entre les planches s'agrandissent. Tant que les planchettes ne sont pas peintes avec une peinture couvrante, ce processus passe inaperçu. Si vous souhaitez peindre les planchettes avec une peinture couvrante, nous vous conseillons de le faire au moment où l'espace entre les planches est le plus important. Vous peignez ainsi également les rainures et languettes, ce qui vous évitera de voir des parties de bois non peintes lorsque le taux d'humidité diminuera et que les espaces entre les planchettes s'agrandiront.

    ASTUCES :

    -       peignez de préférence votre plafond composé de planchettes en bois de pin en hiver. La chaleur des radiateurs permet de conserver un taux d'humidité bas et donc des espaces maximum entre les planchettes. Pendant l'été, le taux d'humidité est le plus élevé. 

    -       Colmater les espaces entre les planches en bois de pin n'a aucun sens. Le processus de rétractation et de dilatation des planchettes provoquerait en effet le détachement des fines bandes de mastic appliquées.

  • Le plafond de notre salle de séjour est recouvert de planchettes en bois de pin vernies. Je voudrais leur donner un aspect blanchi, afin que la structure du bois reste visible. Est-ce possible sans poncer le vernis ?

    1. Le bois doit être sec et propre. Nettoyez le bois avec le nettoyant intensif WOCA (1 part de nettoyant intensif pour 40 parts d'eau) en utilisant une éponge abrasive Scuff ou Scotch Brite.

    2. Nettoyez bien la surface avec un chiffon qui ne peluche pas ou un scrubbie-set. Laissez le bois sécher entièrement

    3. Agitez bien et remuez régulièrement le produit avant et pendant l’application. Les récipients portant des numéros de lots différents doivent être mélangés avant usage dans un seau plus grand pour éviter les différences de nuance.

    4. Appliquez le Blanc pour Lambris au pinceau en fines couches régulières. Travaillez de préférence toujours dans le sens du bois. Traitez 1 à 2 planches à la fois, sur toute leur longueur afin d'éviter les éventuels raccords.

    5. Le Blanc pour Lambris est sec après 2 heures, à une température de 20 °C. Si nécessaire, la surface peut être retraitée après 4 h. 

  • Le plafond de notre salle de séjour est recouvert de planchettes en chêne vernies. Est-il possible de les peindre avec une peinture couvrante ?

    C'est tout à fait possible. Pour ce faire, procédez comme suit :

    Lavez le plafond avec la Formule MC, en utilisant une éponge abrasive Scuff ou Scotch Brite. Rincez à l’eau claire, puis séchez bien la surface. Appliquez une couche de fond d'Omniprim plus et terminez selon vos souhaits avec une couche de finition Hybride Mat PU, Topmat ou Hybride Satin PU.

    REMARQUE:

    Le chêne contient des acides tanniques qui peuvent se propager dans les feuils de peinture en phase aqueuse. Si, lorsque vous peignez, il y a un contact direct entre le chêne et Omniprim plus, des altérations de couleurs risquent d'apparaître par endroits. Ces altérations se manifestent par l'apparition de taches jaunes-brunes dans le feuil de peinture. Dans ce cas, vous pouvez opter pour l'application d'une couche intermédiaire en phase solvant, c'est-à-dire Elastoprim, avant de terminer par une couche de peinture en phase aqueuse. Vous pouvez également choisir d'appliquer une couche de finition en phase solvant, comme Premium satin XS.

  • Nous avons eu un dégât des eaux dans notre appartement et il y a des taches d'humidité au plafond. Comment puis-je les traiter pour pouvoir ensuite les repeindre ?

    Il y a quelques points dont vous devez tenir compte dans ce cas. Pour fournir un travail de peinture de qualité, le support doit être sec et solide. Pour que le support soit sec, il faut qu'il contienne moins de 30 % d'humidité (mesure réalisée avec un hygromètre HPM). Vous pouvez en louer un dans votre magasin Colora. Pour être solide, le support doit être résistant et non poudreux. Lorsqu'un enduit de plâtre reste humide trop longtemps, il est attaqué par l'humidité. La surface reste poudreuse et des creux y apparaissent, puisque la couche d'enduit s'est détachée du support. Si c'est le cas, vous devez retirer et remplacer l'enduit. Si vous souhaitez appliquer un nouvel enduit, vous pouvez utiliser par exemple Ardex 828.

    Si l'enduit n'est resté humide que pendant une durée limitée, et que seule une tache d'humidité séchée reste visible, vous pouvez appliquer une couche de fond de Bisol ou Epomur sur toute la surface. Bisol est une couche de fond en phase solvant, Epomur est une peinture bi-composante en phase aqueuse. Pour la couche de finition, vous pouvez par exemple choisir Topmat, une peinture mate pour murs et plafonds.

  • La mise en peinture proprement dite

    La mise en peinture proprement dite

    -       Peignez toujours en vous éloignant de la source de lumière. Commencez donc près de la fenêtre et peignez dans le sens de la longueur du plafond.

    -       Pendant que vous peignez, regardez dans la direction de la source de lumière. Vous aurez ainsi une meilleure vue d'ensemble sur votre travail et vous ne jetterez pas d'ombre.

    -       Commencez par peindre les bords avec un pinceau rond.

    -       Divisez le plafond en zones imaginaires d'environ 1 m².

    -       Imbibez bien le rouleau de peinture (en utilisant une grille placée dans votre seau de peinture) et appliquez quelques bandes de peinture en parallèle sur le premier mètre carré. Commencez alternativement en haut et en bas de ce mètre carré (voir flèches). Ce faisant, vous répartirez uniformément la peinture sur ce mètre carré et vous respecterez la consommation figurant sur l'emballage.

    -       Répartissez la peinture appliquée dans le sens de la longueur et de la largeur (mouvement ondulant). Terminez par un mouvement du rouleau dans le sens de la longueur du plafond.

    -       Peignez ensuite le mètre carré suivant de la même manière et n'hésitez pas à empiéter sur la surface que vous venez de peindre ; le chevauchement sur la surface précédente doit être d'environ une largeur de rouleau.

     

    -       Répétez ces étapes jusqu'à ce que toute la largeur du plafond soit peinte.

    -       Entamez ensuite la bande suivante et repassez toujours une largeur de rouleau dans la surface précédente.

    -       Gardez un rythme de travail soutenu et ne vous accordez pas de pause avant d'avoir terminé toute la surface. Respectez aussi les temps d'attente entre les différentes couches.

    -       Enlevez le ruban adhésif dès que vous avez fini de peindre et ventilez suffisamment la pièce pour obtenir un séchage optimal.

Nous n'avons pas des astuces pour le moment

La peinture idéale pour vos travaux ?

Répondez aux questions ci-dessous en fonction de votre situation personnelle et nous vous proposerons les produits adaptés "à votre chantier". Vous avez un doute concernant la finition par exemple ? Les coaches présents en magasin vous aideront avec plaisir.

2 Analyse du support
Retour
Loading...
3 Types de support
Retour
Loading...
4 Types finition
Retour
Loading...
5 Nombre de m² à peindre?
Nombre de m2
Retour