Peindre les murs extérieurs

Peindre les murs extérieurs

Vous voulez peindre votre murs extérieurs? Ci-dessous vous trouverez des astuces afin de rendre votre projet de peinture un succès.

Regardez comment faire !

Ces petits films vous expliquent clairement comment vous y prendre.

  • A hauteur des rebords de fenêtre, l’eau s’écoule le long du mur en formant des lignes de saleté. Comment y remédier ?

    L’écoulement de l’eau le long des extrémités du rebord de fenêtre peut provoquer des coulées de salissure sur le mur. Pour éviter cela, nous conseillons de coller à chaque extrémité des petits blocs de granit ou des barres de silicone. Ceux-ci guideront l’eau vers l’avant du rebord de fenêtre. Si vous optez pour le silicone, assurez-vous qu’il est adapté à un usage sur pierre naturelle.

  • J’ai une façade extérieure en briques émaillées. Puis-je la badigeonner à la chaux ?

    Oui, vous pouvez.

    Appliquez une couche de fond de Stucprimer Epoxy pour obtenir une bonne adhérence sur la surface émaillée. Cette couche de fond est en outre légèrement granuleuse, ce qui facilite l’application du badigeon à la chaux. Calime et Pastime sont deux finitions possibles de badigeon à la chaux.

    Calime est un authentique badigeon à la chaux caractérisé par un effet dynamique typique. Quant à Pastime, il s’agit d’une finition de façade mate et granuleuse à base d’acrylate. L’aspect est minéral, mais sans les nuances de couleur provoquées par la pluie.

  • La façade ouest de notre maison souffre parfois d’infiltrations d’eau de pluie. Puis-je y remédier en appliquant une couche de protection incolore sur mon mur extérieur ?

    C’est en effet possible.

    Un mur touché par les infiltrations d’eau de pluie est généralement un mur plein en brique ou en pierre. Ce type de mur ne présente pas de creux, si bien qu’en cas de fortes pluies, il peut devenir complètement humide. Cela entraîne des problèmes d’humidité du côté intérieur du mur.

    Il convient de faire la distinction entre les murs équipés d’un membrane d’étanchéité et ceux qui ne le sont pas. Si le membrane est placé correctement dans le mur et qu’il est intact, il ne peut pas se produire d’humidité ascendante. Par conséquent, vous pouvez traiter le mur à l’aide d’un hydrofuge comme Silox. Silox pénètre dans la brique sans la colorer et rend le mur imperméable. Si vous optez pour une protection par hydrofuge, attendez que la météo annonce au moins trois jours de temps sec consécutifs après lesquels vous pouvez commencer les travaux.

    Si votre mur en pierre n’est pas équipé d’un membrane d’étanchéité, il est inutile d’appliquer un hydrofuge. Seul un revêtement à base de plaques, d’ardoises ou de bois fixé sur un cadre pourra empêcher les infiltrations d’eau de pluie. N’oubliez pas qu’un mur en pierre sans membrane d’étanchéité et exposé du côté de la maison qui reçoit les pluies, est considéré comme un support chargé d’humidité en permanence. Si l’option ‘revêtement imperméable’ ne vous séduit pas, vous pouvez limiter les infiltrations d’eau de pluie autant que possible en optant pour un système de peinture pour supports humides. Appliquez une couche de fond d’Epofix et terminez par deux couches de Coating M30.

    Les infiltrations d’eau de pluie peuvent tout aussi bien se produire dans des murs creux. Un pont se formant dans le creux assurera le transfert de l’humidité du parement extérieur vers le parement intérieur. Il peut s’agir d’un affaissement de l’isolation, de restes de mortier dans le creux, etc.

  • Le soubassement de ma façade a été traité jadis à l’aide d’une couche bitumineuse noire. Celle-ci se détache par endroits. J’aimerais repeindre toute la façade en blanc. Est-ce possible ?

    Tout à fait.

    Il est important de dégager et de décaper un maximum de bitume à l’aide d’un décapant Paint’Off Classic. Cela réduira le risque de provoquer une exsudation brune due au bitume. Appliquez ensuite deux couches de fond isolantes d’Epomur. Terminez par deux couches de peinture acrylate comme Bosscryl ou Sublimat. Pour les murs chargés d’humidité, terminez par deux couches de Coating M30.

  • Ma façade extérieure présente des ancres. Celles-ci sont rouillées. J’aimerais repeindre entièrement ma façade. Comment dois-je traiter ces ancres ?

    Supprimez le plus soigneusement possible toute formation de rouille à l’aide d’une brosse métallique ou d’un papier abrasif à gros grain. Ensuite, dépoussiérez et nettoyez convenablement au chiffon et au white spirit.

    Appliquez trois couches de peinture antirouille Finifer. Finifer est un système qui réunit en un seul pot couche de fond et couche finale. Il est disponible en différentes couleurs au choix. Lorsqu’on met en œuvre un traitement antirouille, l’épaisseur de feuil est un élément déterminant pour la durée de vie du système de peinture : plus les couches sont nombreuses, plus la durée de vie sera longue ! Veillez également à accorder suffisamment d’attention aux arêtes de la surface à traiter. L’épaisseur de feuil y est souvent plus fine et ce sont les premiers endroits qui montrent à nouveau des signes de rouille.

    Après avoir appliqué le Finifer, vous pouvez, si vous le souhaitez, tout repeindre à l’aide d’une peinture de façade.

  • Mes murs extérieurs ont été traités il y a quelques années à l’aide d’une protection hydrofuge. Puis-je les peindre à présent ?

    Oui, certainement. D’ailleurs, avec les années, l’action hydrofuge de ce type de protection diminue. Cela ne fait toutefois aucune différence pour le système de peinture.

    Vous pouvez appliquer du Primer P77 comme couche de fond et terminer par Bosscryl, Sublimat ou Pastime (badigeon à la chaux).

  • Notre façade extérieure a été peinte, mais la peinture s’écaille. Quelle peut en être la cause ?

    L’origine de l’écaillement d’une peinture de façade peut être diverse. Parmi les causes les plus fréquentes, citons :

    - L’humidité du support est la principale cause de l’écaillement d’une peinture.
    o Cela peut provenir d’une humidité ascendante, d’une infiltration via les joints ou des fentes, d’une sédimentation de l’isolation qui forme un pont d’humidité entre le parement extérieur et le parement intérieur, d’une fuite de la gouttière, etc. Dans tous ces cas, résolvez le problème d’humidité, laissez sécher le mur suffisamment longtemps et repeignez-le à l’aide d’un système de peinture traditionnel (voir question 6). Il est par exemple possible de stopper l’humidité ascendante par injection. Vous y arriverez très facilement avec le produit Dryzone. Pour de plus amples explications à ce propos, adressez-vous à votre magasin Colora.
    o Certaines constructions souffrent d’une humidité permanente, comme les garages-caves, les cheminées, etc. Traitez-les à l’aide d’une couche de fond d’Epofix et de deux couches finales de Coating M30. Il s’agit d’un système de peinture spécifique pour les murs humides.
    o Il est également possible qu’il n’y ait pas de problème d’humidité, mais que la peinture se détache quand même en raison d’une concentration d’humidité trop élevée dans le support. Cela indique que le support n’était pas assez sec au moment des travaux de peinture.

    - La peinture se détache des feuils de peinture sous-jacents.
    o Le feuil de peinture sous-jacent est poudreux. Aucune couche de fixation n’a été appliquée lors des travaux de peinture antérieurs. Supprimez toute la peinture qui se détache, appliquez une couche de fond de Primer P77 sur l’ensemble et terminez par deux couches de Bosscryl, Sublimat ou Pastime (voir question 6).
    o Le support n’a pas été suffisamment préparé. Cela se manifeste souvent par l’apparition de mousse sous la couche finale. Supprimez également toutes les parties qui se détachent, vaporisez la surface d’eau de javel diluée à 5°, laissez agir et rincez à l’aide d’un nettoyeur à haute pression. Laissez sécher la façade pendant certainement une semaine. Procédez ensuite comme ci-dessus.
    BON A SAVOIR
    Cela n’a pas de sens d’appliquer le système de peinture Epofix + Coating M30 s’il subsiste encore de l’ancienne peinture sur un support chargé d’humidité en permanence. Toutes les anciennes couches de peinture doivent être éliminées par décapage. C’est faisable à l’aide du décapant Paint’Off Classic.
    BON A SAVOIR
    Après avoir résolu le problème d’humidité, mieux vaut prévoir une période de séchage suffisamment longue. Lorsque vous entamez les travaux de peinture, le taux d’humidité ne peut pas excéder 30 % (à mesurer à l’aide d’un hygromètre HPM). Ce type d’hygromètre peut être emprunté auprès de votre magasin Colora.

  • Notre maison a été construite en simples briques rouges. Elle n’a jamais été peinte. J’aimerais beaucoup badigeonner les murs à la chaux. Est-ce possible et quelles sont les options ?

    Le badigeon est une dénomination assez large pour désigner un système de peinture qui donne un aspect mat et authentique à une façade. Il est possible d’atteindre ce résultat à l’aide d’un véritable produit à base de chaux. Mais il existe aussi des alternatives.
    Calime est un authentique badigeon à la chaux qui se caractérise par un effet dynamique. Calime peut être appliqué sur une couche de fond de C83. Il s’agit d’un mortier à la chaux colmatant qui permet de combler la structure des pierres et des joints. Et ce pour renforcer encore l’effet authentique.
    BON A SAVOIR
    Pour allonger le temps ouvert du C83 ou du Calime pendant l’application sur de la brique, vous pouvez humidifier le mur au tuyau d’arrosage avant de commencer à badigeonner. Le C83 peut également être légèrement humidifié avant d’appliquer la couche de finition Calime.
    Pastime est également une finition de façade mate granuleuse, mais à base d’acrylate. L’aspect est minéral, mais sans les variations de couleurs par temps de pluie. Pastime est mis en œuvre en deux couches sur une couche de fond de Primer P77.


    BON A SAVOIR
    Tant Calime que C83 et Pastime sont appliqués à l’aide d’une brosse carrée spécifique, la brosse Nestalgie. La mise en œuvre se fait horizontalement sur des rangées de plusieurs briques. Les joints peuvent ainsi servir de limite naturelle. Ne peignez pas par pans comme vous le feriez sur un mur intérieur !
    Le Primer P77 peut s’appliquer à la brosse, mais également au rouleau.

  • Notre maison a été construite en simples briques rouges. Nous aimerions peindre la façade. Quel est le système le plus approprié ?

    Si vos murs sont secs, appliquez d’abord une couche de fond de Primer P77 et terminez par deux couches de peinture de façade Bosscryl ou Sublimat. Il est également possible de terminer par du badigeon à la chaux (voir questions 5 et 7).

    Si vous voulez peindre votre façade jusqu’en dessous du membrane d’étanchéité, optez alors pour un système de peinture ad hoc. Sous le membrane d’étanchéité se trouve en effet une humidité permanente au sol. Peignez également le soubassement avec une couche de fond d’Epofix et deux couches finales de Coating M30.

    Pour obtenir un effet identique sur l’ensemble de la façade, vous pouvez appliquer par-dessus du Coating M30 encore une couche de Sublimat, Bosscryl ou Pastime.

  • Nous aimerions peindre nos murs extérieurs. Mais les creux ont été isolés a posteriori. Quel système de peinture est-il adapté à ce cas de figure ?

    Quel est l’effet de la post-isolation des creux sur vos murs ?

    Si vous isolez vos murs a posteriori, vous fermez l’un des deux côtés de la paroi extérieure du mur. Vous diminuez de la sorte la ventilation dans votre mur. Un creux ouvert permet à l’eau de pluie qui rentre dans votre mur de s’évacuer le long du creux. Cela n’est plus possible si le creux est comblé et toute l’eau de pluie qui pénètre dans le mur doit repartir par le même chemin. En d’autres termes, même s’il s’agit d’un mur sec (sans humidité ascendante ou autre type de problème d’humidité), la concentration en humidité du parement extérieur peut augmenter en raison d’une évacuation plus limitée de l’humidité, ce qui ralentit le séchage du mur. Bref, le mur reste humide plus longtemps à cause d’une ventilation réduite.

    Comment la peinture peut-elle influer sur un mur creux post-isolé ?
    Comme nous venons de le dire, la post-isolation peut faire augmenter le taux d’humidité de votre mur. Si après avoir ‘fermé’ l’intérieur du parement extérieur, vous allez aussi fermer l’extérieur avec un système de peinture, il convient de faire très attention.

    Il existe deux théories sur le marché à cet égard :
    - Si la concentration d’humidité augmente dans votre mur, vous devez veiller à utiliser un système de peinture développé spécifiquement pour les murs humides. Autrement dit, un système de peinture qui adhère bien sur un mur humide.
    - Si la concentration d’humidité augmente dans votre mur, vous devez veiller à utiliser un système de peinture perméable à la vapeur d’eau. Cela permettra à l’excès d’eau de quitter facilement le mur.
    Nous avons une réponse à chacune de ces théories :
    - Système de peinture spécifique pour les murs humides : couche de fond Epofix + deux couches de finition de Coating M30. Il s’agit d’un système de peinture qui adhère en permanence à un mur humide.
    - Système perméable à la vapeur d’eau : Keim Soldalan ME : il s’agit d’une peinture siliceuse à perméabilité très élevée à la vapeur d’eau. L’eau qui pénètre dans votre mur en provenance de l’extérieur peut s’évaporer le long du parement extérieur.
    Dans les deux cas, tant pour un système de peinture développé spécifiquement pour les murs humides que pour un système de peinture perméable à la vapeur d’eau, il est vrai que l’on ne peut offrir aucune garantie contre les dégâts causés par le gel au niveau du parement extérieur.


    Qu’entend-on par des dégâts causés par le gel ?
    Le gel peut provoquer des dégâts sur des briques qui n’ont pas cuit assez longtemps ou qui ont cuit à trop basse température. La couche extérieure de la brique (quelques millimètres ou même plus) est friable et n’adhère pas au reste de la brique de façon optimale. En période de gel humide, cette couche extérieure peut partir en morceaux. Il est très difficile de déterminer à l’œil nu si le mur se compose de briques sensibles au gel. Ces briques sont souvent plus claires ou plus douces.
    Tant une finition à l’aide d’un système de peinture perméable à la vapeur d’eau qu’à l’aide d’un système développé spécifiquement pour les murs humides accroît le risque de dégâts causés par le gel si elle est appliquée sur des briques gélives. C’est pourquoi, en notre qualité de fabricants de peintures, nous ne pouvons accorder de garantie sur les dégâts causés par le gel.

  • Puis-je encore peindre mes murs extérieurs au mois d’octobre ou novembre ?

    Faites avant tout appel au bon sens pour décider si les conditions atmosphériques sont adaptées ou non. Plus on approche de la fin de l’année, plus ces conditions seront délicates.

    Tenez compte des éléments suivants :
    Les conditions de séchage de la peinture revêtent une importance majeure. En fin d’année, l’humidité de l’air est souvent très élevée, ce qui accroît l’humidité de la surface à peindre et empêche la peinture de sécher correctement. Par ailleurs, la température joue également un grand rôle. Même si en journée, la température est peut-être encore supérieure à 10 degrés, les heures qui suivent la mise en œuvre de la peinture doivent être suffisamment chaudes pour espérer un bon séchage. Ce qui n’est pas souvent le cas en fin d’année. En dessous de 5° C, la peinture ne sèche plus du tout.
    Le taux d’humidité du support est tout aussi déterminant pour la durée de vie de la peinture. Si vous peignez par temps sec, la peinture adhérera bien au support. Si vous mesurez une concentration d’humidité supérieure dans le support pendant vos travaux de peinture, cela limitera la durée de vie du système de peinture. Il est possible d’emprunter un hygromètre auprès de votre magasin Colora.
    Les peintures de façade classiques à base d’acrylate comme Bosscryl ou Sublimat ne permettent généralement pas de peindre dans les derniers mois de l’année. Il existe cependant une peinture adaptée aux maçonneries neuves, et partant humides : Novamur. Cette peinture peut être appliquée par faibles températures et sur des murs temporairement humides. Et donc également en fin d’année. Novamur est mise en œuvre en combinaison avec une couche de fond d’Epofix.

  • Un petit muret indépendant entoure notre jardin avant. Chaque fois que nous le repeignons, la peinture s’écaille à nouveau très rapidement. Existe-t-il une peinture spéciale à cet effet ?

    Les murets de jardin indépendants sont constamment chargés d’humidité (un hygromètre HPM mesure parfois jusqu’à 100 % d’humidité). Recourez alors à un système de peinture spécifique pour murs humides : une couche de fond d’Epofix suivie de deux couches de Coating M30.
    BON A SAVOIR
    Cela n’a pas de sens d’appliquer le système de peinture Epofix + Coating M30 s’il subsiste encore de l’ancienne peinture sur un support chargé d’humidité en permanence. Toutes les anciennes couches de peinture doivent être éliminées par décapage. C’est faisable à l’aide du décapant Paint’Off Classic.

Nous n'avons pas des astuces pour le moment

La peinture idéale pour vos travaux ?

Répondez aux questions ci-dessous en fonction de votre situation personnelle et nous vous proposerons les produits adaptés "à votre chantier". Vous avez un doute concernant la finition par exemple ? Les coaches présents en magasin vous aideront avec plaisir.

2 Analyse du support
Retour
Loading...
3 Types de support
Retour
Loading...
4 Types finition
Retour
Loading...
5 Nombre de m² à peindre?
Nombre de m2
Retour