Peindre les murs intérieurs

Peindre les murs intérieurs

Vous voulez peindre votre murs intérieurs? Ci-dessous vous trouverez des astuces afin de rendre votre projet de peinture un succès.

Regardez comment faire !

Ces petits films vous expliquent clairement comment vous y prendre.

  • Au grenier et dans les chambres, certains murs sont en briques ou en pierres de façade brutes. Je souhaiterais les traiter de façon incolore afin qu'ils ne dégagent plus de poussière. Est-ce possible ?

    C'est possible. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un primer d'adhérence incolore comme Ardex P51 (en phase aqueuse, à diluer 1 part de P51 pour 3 parts d'eau) ou Isolprimer (même dilution). Ces produits donnent une légère brillance. Si vous souhaitez une finition mate ou incolore, utilisez Decofinish mat, que vous pouvez diluer jusqu'à 50 %.

     

  • Comment puis-je savoir si mon papier peint est en vinyle ?

    Le papier peint en vinyle présente les caractéristiques suivantes :

    -       Très facilement lavable : le vinyle n'absorbe pas l'eau. Faites le test de l'éponge : appliquez une éponge humide sur le papier peint. Le papier peint en vinyle ne fonce pas, l'eau s'écoule.

    -       Généralement souple et comprimable.

    -       Brillance légère à élevée.

     

  • Je souhaite coller un intissé sur nos murs. Actuellement, nos murs sont revêtus d'un plâtrage non traité et de plaques de plâtre non traitées. Devons-nous appliquer une couche de fond avant de placer le voile ?

    Nous vous conseillons d'appliquer une couche de fond. Et ce pour différentes raisons.

    En utilisant une couche de fond, la colle appliquée sera moins vite absorbée par le support. Son temps de mise en œuvre est donc prolongé. La colle reste humide plus longtemps, ce qui facilite quelque peu la pose du voile. Nous vous conseillons dans ce cas d'appliquer une couche de fond incolore d'Isolprimer.

    Si, après quelques années, vous souhaitez retirer le papier peint, il sera plus facile de l'enlever si vous appliquez une couche de fond par dessous.

    Il n'est pas toujours facile de tapisser sans joint. Pour éviter de voir de petites bandes blanches de plâtre entre les bandes de papier peint, vous pouvez éventuellement choisir d'appliquer une couche de fond teintée dans une couleur la plus proche possible du papier peint. Nous vous conseillons dans ce cas d'utiliser Optiprim ou Topprim.

    Un support sale représente une quatrième raison d'appliquer une couche de fond. La nicotine, la suie, la rouille... qui se trouveraient sur votre support risqueraient de faire des taches sur votre papier peint. Vous devez donc isoler cette saleté. Pour ce faire, nous vous conseillons d'appliquer une couche de fond de Bisol ou d'Epomur. Ces deux couches de fond doivent être légèrement poncées avec une petite brosse à poncer Scotch Brite avant d'appliquer le papier peint.

    ASTUCE

    Avant de tapisser un plâtrage non traité, nous vous conseillons de réaliser le test du ruban adhésif. Comment réaliser ce test ? Prenez un morceau de ruban adhésif très collant et appliquez-le sur le plâtrage en appuyant bien. Enlevez-le d'un coup sec. Si aucun morceau de plâtre ne reste collé sur l'adhésif, vous pouvez passer à la tapisserie. Si des morceaux de plâtre restent collés sur l'adhésif, demandez conseil dans votre magasin colora.

  • Je souhaite repeindre mon plafond dans la salle à manger. Périodiquement, les voûtes

    Les voûtes des plafonds sont des ponts thermiques. Les marques qui apparaissent au fil du temps sont causées par la différence de température entre les voûtes et le reste du plafond. La température superficielle au niveau des voûtes est inférieure. Une condensation plus importante se forme donc à ces endroits, ce qui mouille le feuil de peinture. Par conséquent, la poussière présente dans la pièce y adhère très facilement. D'où l'apparition de marques au plafond.

    Si vous souhaitez repeindre le plafond, nous vous conseillons d'utiliser Topprim comme couche de fond et Topmat comme finition. Si la pièce concernée contient un poêle à bois ou que vous avez fumé dans cette pièce, nous vous conseillons d'appliquer une couche de fond de Bisol. Ce produit isole la suie et la nicotine afin qu'elles ne pénètrent pas dans les nouvelles couches de peinture.

    Repeindre un plafond ne vous garantit cependant pas que les ponts thermiques resteront invisibles. Après un délai plus ou moins court, la poussière va à nouveau adhérer au feuil de peinture, au niveau des voûtes.

    Si vous souhaitez définitivement éliminer les ponts thermiques, vous devez augmenter la température superficielle du plafond, afin que la condensation ne se forme plus. Pour ce faire, vous devez utiliser un revêtement calorifuge.

    Pour obtenir de plus amples informations à ce sujet, rendez-vous dans votre colora, le magasin de peinture.

  • L'un de nos murs intérieurs est composé de béton cellulaire. Nous souhaitons le peindre. Quelle peinture devons-nous utiliser ?

    Fixer le béton cellulaire a peu de sens, les pierres sont trop poreuses. Pour ne pas utiliser trop de peinture, nous vous conseillons, lors de l'application de la première couche, de colmater les trous dans les pierres. Pour ce faire, utilisez une couche de fond granuleuse, comme Quartzcoat. Diluez la peinture avec 20 % d'eau pour une mise en œuvre plus aisée. Cette couche ôte en grande partie l'aspiration des pierres. Vous pouvez ensuite terminer par une peinture murale au choix (Topmat = mat, Topsilk = semi-mat, Bolatex = légèrement satiné, Twins Extra = satiné).

    Au lieu d'utiliser Quartzcoat comme première couche, vous pouvez également utiliser Villacryl. Cette peinture n'est pas granuleuse, mais de par l'épaisseur de la peinture, les cellules du béton sont peintes comme si elles étaient réellement fermées.

  • Les murs de notre garage sont composés de blocs de béton bruts et poreux. Quel est le meilleur moyen de les peindre ?

    Les blocs de béton sont la plupart du temps poussiéreux. Dépoussiérez minutieusement la surface avec une brosse en nylon dure, un aspirateur... Si la surface reste poussiéreuse, vous pouvez éventuellement appliquer une couche de fixation comme Epofix ou Ardex P51. Terminez ensuite par exemple par deux couches de Bolatex ou Bosscryl.

    Les blocs de béton plus bruts absorbent beaucoup de peinture. Dépoussiérez minutieusement la surface avec une brosse en nylon dure. Appliquez ensuite directement un feuil de peinture plus remplissant, par exemple Villacryl. Pour la couche de finition, vous pouvez appliquer une deuxième couche de Villacryl, ou une couche de Bolatex ou Bosscryl.

  • Les murs de notre salle de bain, buanderie et toilettes sont peints avec un émail brillant. Comment procéder si je souhaite les repeindre ?

    Il est tout à fait possible de peindre un émail brillant, à condition de bien préparer le support et de choisir la bonne couche de fond.

    La préparation :

    Les émaux brillants sont brillants et non poreux. Pour obtenir une bonne adhérence, vous devez mater la surface. Pour ce faire, poncez la surface avec un grain 220, puis dépoussiérez minutieusement. Si la surface est grasse ou sale, nettoyez-la avant de poncer. Pour ce faire, utilisez le nettoyant Formule MC neutral, en l'appliquant sur une éponge abrasive Scuff. Rincez abondamment à l'eau.

    Système de peinture :

    Dans les lieux où beaucoup de condensation se forme sur les murs, comme les salles de bain ou buanderies, nous vous conseillons d'appliquer une peinture non mate qui résiste bien à l'humidité. Sur ces murs, appliquez une couche de fond d'Epomur et terminez par une peinture satinée comme Bolatex, Optisatin ou Twins Extra.

    Sur les murs qui ne sont pas affectés par la condensation, vous pouvez également appliquer une couche d'Optiprim ou Topprim.

  • Mes murs intérieurs sont tapissés d'un revêtement en fibre de verre classique de type Tasso. Je suis lassé de ce revêtement et je souhaiterais retrouver des murs lisses. Est-il possible d'enlever ce revêtement en fibre de verre ?

    Parfois, il est assez facile d'enlever un revêtement en fibre de verre. Mais, la plupart du temps, ce n'est pas une tâche aisée. Il y a de fortes chances que votre mur (plâtrage ou plaques de plâtre) soit abîmé. Les produits permettant d'enlever le papier peint, les décolleuses de papier peint et les perforateurs de papier peint n'ont dans ce cas que peu d'utilité. En outre, il reste souvent des traces de colle durcie sur le mur. Et ce, sans compter les nombreux autres dégâts provoqués par les ponçages ou enduisages.

    Nous vous conseillons donc d'utiliser l'une des deux solutions suivantes :

    1/ recouvrir le revêtement en fibre de verre avec un enduit. Vous ne pouvez cependant pas appliquer n'importe quel type d'enduit sur de la peinture. Les enduits qui peuvent être utilisés sont, notamment : Aguaplast Universal Pro, Aguaplast Universal Mix, Dalapro Façade, Ardex P82 + Ardex 828…

    2/ recouvrir le revêtement en fibre de verre avec un voile de rénovation. Si votre revêtement en fibre de verre est assez fin, vous pouvez y coller le revêtement mural Variovlies R300. Il s'agit d'un voile de rénovation de 2 mm d'épaisseur. Il est appliqué à joint vif et peut être peint immédiatement.

    Si vous laissez le revêtement mural, vous offrez en même temps une solidité supplémentaire à votre support.

  • Nos murs sont actuellement recouverts d'un papier peint classique. Pouvons-nous repeindre ce papier peint ?

    Repeindre un papier peint classique (ici on veut dire du papier autre que vinyl ou non-tissé) n'est pas sans risque. Le papier peint classique est la plupart du temps placé avec une colle en poudre (colle cellulosique). Après séchage, cette colle reste hydrosoluble. Si vous repeignez votre ancien papier peint, la colle se dissout à nouveau et cela peut provoquer la formation de cloques dans le papier peint. Nous vous conseillons donc d'enlever le papier peint avant de peindre. Si vous n'en avez pas l'intention, appliquez une couche de fond en phase solvant, comme Bisol.

  • Nos murs sont actuellement revêtus d'un plâtrage non traité et de plaques de plâtre non traitées. Devons-nous appliquer une couche de fond ?

    Pour ces deux supports, nous vous conseillons effectivement d'appliquer une couche de fond.

    Les enduits de plâtre sont très poreux. De ce fait, vous devez utiliser beaucoup de peinture et celle-ci sèche très vite. Cela provoque la plupart du temps des « traces de reprise » dans la peinture, qui sont surtout visibles sous une lumière incidente oblique. Traitez dès lors toujours vos plâtrages avec une couche de fond de qualité comme Optiprim ou Topprim. Vous pouvez teindre ces deux peintures dans la couleur de finition de votre choix.

    Les plaques de plâtre sont des plâtrages agrémentés d'une couche de carton. Elles sont donc également très poreuses. Après la pose, les joints sont lissés. Ils risquent cependant de redevenir visibles après l'application de la peinture (l'enduit absorbe plus de peinture que la plaque). Si vous n'utilisez pas de primer isolant, les joints resteront visibles à travers la peinture. Nous vous conseillons donc également d'appliquer une couche de fond d'Optiprim ou Topprim dans ce cas.

    CONSEIL 1

    Même après un dépoussiérage minutieux, les plâtrages et les plaques de plâtre peuvent être encore légèrement poudreux. Après le ponçage, retirez toujours la poussière avec un chiffon légèrement humide. Nous vous conseillons également de fixer les bords avec Epofix, avant d'appliquer Optiprim ou Topprim. Cela vous offre une sécurité supplémentaire, particulièrement aux endroits où vous devez utiliser du ruban adhésif (par exemple, en cas de raccord entre deux couleurs).

    Bisol est une couche de fond en phase solvant, également adaptée aux plâtrages et plaques de plâtre. Bisol fixe et renforce mieux les supports légèrement poudreux qu'une couche de fond en phase aqueuse comme Optiprim ou Topprim. Vous n'avez dans ce cas pas besoin de fixer les bords avec Epofix. Bisol est disponible en blanc et en couleurs claires. Veillez toujours à ce que la pièce soit suffisamment aérée pendant et après l'application de Bisol.

    CONSEIL 2

    Avant de commencer à peindre les enduits de plâtre, nous vous conseillons de réaliser le test du ruban adhésif. Lors de la pose du plâtrage par le plâtrier, la dernière opération consiste à lisser le plâtrage en le ragréant. Cette opération n'est cependant pas toujours réalisée correctement et, de ce fait, la couche supérieure du plâtrage n'adhère pas correctement. Cette couche risque même de se détacher pendant que vous peignez. Vous pouvez très facilement vérifier la qualité d'un plâtrage grâce au test du ruban adhésif.

    Comment réaliser ce test ?

    Prenez un morceau de ruban adhésif très collant et appliquez-le sur le plâtrage, en appuyant bien. Enlevez-le d'un coup sec. Si aucun morceau de plâtre ne reste collé sur l'adhésif, vous pouvez passer à la peinture. Si des morceaux de plâtre restent collés sur l'adhésif, demandez conseil dans votre magasin colora.

  • Nos murs sont tapissés de papier peint en vinyle. Pouvons-nous repeindre ce papier peint ?

    Le vinyle contient des plastifiants. Ces substances garantissent que le papier peint reste souple. Les plastifiants ont pour propriété de pouvoir se propager dans les feuils de peinture, aussi bien en phase aqueuse qu'en phase solvant.

    Epomur, une peinture murale bi-composants en phase aqueuse, permet d'isoler ces plastifiants. Appliquez deux couches d'Epomur afin d'être sûr d'appliquer une épaisseur de feuil suffisante sur l'ensemble de la surface. Pour la couche de finition, choisissez la peinture et la couleur de votre choix. Epomur est disponible en blanc et en teintes claires et peut également être utilisé comme couche de finition.

     

  • Nous avons placé des corniches

    Les corniches et rosaces sont pour la plupart traitées avec une couche de protection d'usine peu voir non poreuse. Pour obtenir une bonne adhérence, nous vous conseillons d'appliquer une couche de fond d'Optiprim ou Topprim, qui représentent également les couches de fond classiques pour les murs et plafonds. Vous pouvez également les utiliser comme couche de fond pour les moulures et rosaces plâtrées.

  • Nous habitons dans un logement neuf. Actuellement, nos murs intérieurs sont revêtus d'un plâtrage non traité et de plaques de plâtre non traitées. Nous préférerions ne pas coller de voile, et peindre directement sur les plâtrages. Prenons-nous un risque

    Un logement neuf requiert une période de séchage assez longue. En général, cette période s'étend de 6 à 8 mois. Au cours de cette période de séchage, le plâtrage se contracte légèrement. Cela peut provoquer de petites craquelures à la surface. Généralement, après séchage complet des murs, aucune craquelure supplémentaire n'apparaît et les fissures existantes ne s'agrandissent plus. Lorsque le mur est totalement sec, vous pouvez colmater les petites fissures avec un enduit de finition fin comme Dalapro Fin, Aguaplast Standard, Ardex 826… Coller un voile n'est donc pas toujours nécessaire, mais vous offre cependant une sécurité supplémentaire.

    Si des fissures plus grandes apparaissent à la surface, nous vous conseillons de coller un voile. Colmatez les fissures avec un enduit de finition léger ou un enduit de rebouchage (Dalapro Premium, Aguaplast Gross Coat, Aguaplast Universal Mix, Ardex 828…) en fonction de la largeur et de la profondeur des fissures.

    Dans les logements neufs, il n'est pas rare de voir apparaître des fissures structurelles. Elles se forment la plupart du temps au moment où le bâtiment se tasse. Vous les trouverez souvent dans les coins, ou aux raccords entre deux matériaux. Il est très difficile d'éliminer les fissures structurelles. La pose d'un voile n'offre aucune certitude dans ce cas de figure.

    Pour d'autres conseils avant de tapisser, consultez la question 5.

  • Nous souhaitons repeindre nos murs intérieurs. Certains murs sont actuellement peints dans une couleur vive ou foncée. Devons-nous d'abord appliquer une couche de fond avant de peindre ces murs dans une nouvelle couleur ?

    Nous vous le conseillons effectivement. Une couche de fond de bonne qualité, comme Topprim ou Optiprim, va permettre d'isoler correctement les feuils de peinture existants. L'application de la couche de finition sera également un peu plus facile sur une couche de fond de qualité. Vous constaterez moins de traces de reprise et la peinture aura une excellente fluidité. Le résultat final sera ainsi plus uniforme et lisse. En outre,Topprim ou Optiprim empêchent les absorptions inégales qui apparaissent par exemple en cas de réparations locales. Vous évitez ainsi l'aspect moiré de la dernière couche.

    Avec Topprim ou Optiprim il ne s’ agit pas d’ un feuil de peinture « supplémentaire » à appliquer. Cette couche de fond peut parfaitement être teintée dans la couleur de votre choix, et agit donc comme un feuil de peinture teinté à part entière.

  • Puis-je coller du voile sur un revêtement en fibres de verre peint (de type Tasso) ou sur un autre type de papier peint structuré ?

    Nous vous le déconseillons. Il y a en effet de fortes chances que la structure du papier peint actuel reste visible à travers le nouveau papier peint.

    Si le revêtement en fibre de verre actuel a une structure très légère, vous pouvez alors obturer les renfoncements de la structure en utilisant un enduit adéquat (qui adhère à la peinture) avant de tapisser. (Consultez la question 2 pour connaître les types d'enduit adaptés.)

    (Consultez la question 2 pour connaître la solution la mieux adaptée si votre papier peint a une structure plus marquée.)

  • Puis-je repeindre les carreaux de faïence de mes toilettes ?

    C'est parfaitement possible. Les carreaux de faïence sont lisses et souvent brillants. Il est toutefois nécessaire de bien préparer le support et de choisir la couche de fond adéquate.

     

    Préparation :

    Dégraissez la surface en la ponçant avec une éponge abrasive Scuff ou Scotch Brite (petite brosse à poncer). Nettoyez ensuite avec la Formule MC (nettoyant universel). Rincez ensuite abondamment à l'eau et laissez sécher.

    Système de peinture :

    Pour obtenir une bonne adhérence sur les carreaux, appliquez une couche de fond d'Omniprim plus.

    Choisissez ensuite une finition sobre, par exemple Twins Extra (finition veloutée, à base de technologie émail). Ou terminez par la peinture murale de votre choix, en fonction de vos souhaits (Topmat = mat, Topsilk = semi-brillant, Bolatex = satiné, Twins Extra = brillant).

     

     

Nous n'avons pas des astuces pour le moment

La peinture idéale pour vos travaux ?

Répondez aux questions ci-dessous en fonction de votre situation personnelle et nous vous proposerons les produits adaptés "à votre chantier". Vous avez un doute concernant la finition par exemple ? Les coaches présents en magasin vous aideront avec plaisir.

2 Analyse du support
Retour
Loading...
3 Types de support
Retour
Loading...
4 Types finition
Retour
Loading...
5 Nombre de m² à peindre?
Nombre de m2
Retour