Peinture des murs intérieurs : les 5 erreurs les plus courantes

C’est en forgeant qu’on devient forgeron, dit le proverbe. Si vous peignez pour la première fois de votre vie, c’est certain : vous allez commettre des erreurs de débutant. Et ce n’est pas une catastrophe, il nous arrive à tous de nous tromper. Cela dit, si vous lisez ce qui suit, vous pourrez déjà éviter les cinq erreurs les plus fréquentes lors de vos prochains travaux de peinture.

Une mauvaise préparation

Ne pas laver et dégraisser des murs, plafonds, portes… déjà peints avant d’appliquer une nouvelle couche de peinture peut causer des problèmes. En raison de la formation (locale) de graisse, la peinture n’accroche pas sur la surface. Les portes doivent être poncées avant d’être peintes pour s’assurer d’une bonne adhérence de la peinture.

Conseil produit : Formule MC neutral


Ne pas ou mal protéger avec du tape de masquage

Une tâche qui prend du temps, mais qui est très importante, c’est le masquage de toutes ces petites zones qui ne doivent pas être peintes. Le masquage doit toujours se faire avec du ruban adéquat que vous trouvez dans tous les magasins colora. Si vous n’utilisez pas le bon ruban adhésif, vous risquez d’endommager certaines surfaces ou de laisser des résidus de colle.

Si vous avez commencé à peindre, sans masquer, vous allez vite vous retrouver confronté aux problèmes suivants :

  • Pas de délimitation précise avec la surface peinte.
  • Les fenêtres, portes, poignées… seront peintes aussi.

Conseil produit : Sur notre webshop ou dans tous les magasins colora, vous trouvez du ruban adhésif qui ne laisse pas de traces. 

Protéger les petites zones avec du tape de masquage


Ne pas utiliser de primer

Si vous n’appliquez pas de primer (couche de fond) sur le mur à peindre, vous allez remarquer que la peinture sera absorbée par le support - du gyproc, par exemple -, ce qui vous obligera à appliquer une couche de plus. Vous risquez aussi de voir apparaître des traînées dans la finition. Il en va de même pour la peinture sur papier intissé. Un primer va empêcher que la peinture de finition ne pénètre dans le papier.

Conseil produit : Topprim ou Optiprim

Appliquer toujours un primer (couche de fond) sur le mur à peindre

Mauvais rouleaux et/ou brosses

Le matériel que l’on utilise est déterminant pour le résultat final. C’est pourquoi il est indispensable de toujours utiliser le rouleau adéquat. Si vous optez pour un rouleau avec des poils trop courts pour peindre les murs, la couche de peinture sera trop fine. Et le risque sera plus élevé de voir apparaître des traînées au final.

Conseil produit : Vous trouvez ici notre assortiment de brosses et rouleaux de peinture. Nos conseillers colora vous aident avec plaisir à trouver les rouleaux et brosses adaptés.

Mauvaise qualité de papier intissé

Trop souvent, on utilise de la peinture de qualité sur un papier intissé de moindre qualité - par exemple un voile de rénovation d’un magasin de bricolage, qui est prévu pour être plafonné. Ceux-ci absorbent la peinture, même celle de bonne qualité, ce qui augmente votre consommation.

Conseil produit : Sur notre webshop ou dans les magasins colora, vous trouvez plusieurs sortes de papier intissé de qualité à peindre.  

Vous avez besoin de ces produits pour réussir

Réactions:

Peinture des murs intérieurs : les 5 erreurs les plus courantes

Votre réaction




  • * Champs obligatoires